Qui est le mannequin Adriana Lima ?

Dis Mademoiselle Grenade, qui est Adriana Lima ?

Adriana Lima est une mannequin née Adriana Francesca Lima le 12 juin 1981 à Salvador au Brésil. À l’âge de quinze ans, la jolie Brésilienne remporte la première place du concours «Supermodel of Brazil» organisé par l’agence Ford Models. L’année suivante, Adriana Lima remporte la deuxième place dans la compétition «Supermodel of the World» organisé par la même agence. La dauphine du concours international signe ensuite avec l’agence Elite Model Management, basée à New York. Très rapidement elle apparaît dans de nombreuses éditions internationales de Vogue, Marie Claire… En tant que mannequin, elle parcoure les catwalks et défile pour des créateurs tels que Vera Wang, Giorgio Armani ou Valentino… Mais qui est vraiment Adriana Lima ? 

Adriana Lima et le mannequinat 

En 2000, elle devient un « Ange » de la marque de lingerie américaine Victoria’s Secret.  Parallèlement, elle devient le nouveau visage des publicités de la marque GUESS. Elle apparaît d’ailleurs dans le livre « A Second Decade of Guess » aux côtés d’autres top model célèbres. Parmi ses mannequins on peut citer Claudia Schiffer, Eva Herzigova, Laetitia Casta 

Dès 2003, Adriana Lima devient l’Ambassadrice de la marque de produits cosmétiques Maybelline. Un statut qu’elle quitte en 2009 mais qu’elle retrouve en 2014. 

En 2006, après être apparue sur le calendrier Pirelli réalisé par le photographe Patrick Demarchelier, elle fait la couverture du magazine GQ. Cette édition sera un véritable succès puisqu’elle est devenue la plus vendue de l’histoire du magazine. 

En 2009, la brésilienne fait un grand retour dans la haute couture en défilant pour Givenchy aux côtés de Mariacarla Boscono et Iris Strubegger. 

 

De succès en records …

2012 sera probablement une autre année de records pour Adriana Lima. En effet, si elle apparaît dans une campagne publicitaire pour la collection printemps de Donna Karan, elle fait surtout partie de la liste des 100 célébrités les plus influentes du monde. Par ailleurs, le magazine Forbes indique qu’elle est le quatrième mannequin le mieux payé au monde. Son revenu annuel est alors estimé à 5,8 millions de dollars. Un statut remplacé dès 2013, puisqu’elle figure en troisième position des mannequins les mieux payés avec un revenu annuel de 6 millions de dollars. Depuis 2014, Adriana Lima arrive en deuxième position avec un bénéfice de 8 millions de dollars. Depuis elle ne quitte plus la deuxième marche de ce classement international. 

Durant sa carrière, elle a défilé et travaillé pour de nombreuses enseignes et maisons de couture :  Bebe, Armani, Versace, BCBG et Louis Vuitton, Swatch, Victoria’s Secret, Christian Dior… 

Adriana a été sur les couvertures et dans les éditoriaux de nombreux magazines de mode, dont Harper’s Bazaar, ELLE, GQ, Arena, Vogue…

 

La télévision lui ouvre également ses portes. 

Dès 2007, la réputation d’Adriana est si importante qu’elle apparaît en guest star dans un épisode de la série How I Met Your Mother. D’autres modèles célèbres apparaissent dans cet épisode particulier. On peut ainsi croiser les modèles Alessandra Ambrosio, Selita Ebanks, Miranda Kerr, Heidi Klum ou encore Marisa Miller. 

Elle incarne également son propre rôle lors d’une apparition dans l’épisode 6 de la saison 3 de la série Ugly Betty. Elle joue aussi son propre rôle en 2013 dans la série The Crazy Ones. Dans cet épisode, on peut la voir porter une réplique du Royal Fantasy Bra. Cette création de la marque Victoria’s Secret avait initialement était porté par le Candice Swanepoel lors du défilé organisé par la marque cette même année. Le soutien-gorge étant estimé à environ 9,2 millions d’euros…il y a fort à parier que la production de la série The Crazy Ones, ne pouvait se permettre de faire porter l’original à Adriana Lima. 

 

Un modèle à suivre … 

La très jolie femme de 37 ans n’est pas uniquement un modèle à suivre sur les catwalks. Catholique très pratiquante, elle assiste à des messes quotidiennes.

Adriana Lima est peut-être l’ange le plus influent de Victoria’s Secret, mais elle suivait autrefois des rêves bien différents. Avant de déménager du Brésil à New York, de goûter au glamour et de devenir un top model international, Adriana rêvait de la vie cloîtrée d’une religieuse.

Lors d’une interview accordée au magazine Ocean Drive, elle a révélé ses rêves abandonnés d’abbaye et de vie pieuse, parlant de son enfance et de son éducation catholique très stricte. Enfant, elle allait à l’église tous les dimanches. Aujourd’hui, même si elle a pris une autre voie que celle qu’elle souhaitait enfant, elle continue de pratiquer sa religion dans sa vie quotidienne. Elle lit la Bible avant les défilés de mode et « va à l’église tous les jours ». 

« Si vous êtes connecté avec le divin et avez toujours des intentions pures avec tout ce que vous faites, vous êtes protégé par les anges… Je suis très spirituelle. Je crois en la nature, je crois en l’énergie, je crois aux esprits.  »

 Ces probablement ces croyances, cette moralité et ces « intentions pures » qui font d’elle une femme particulièrement engagée dans des actions humanitaires. Elle a notamment contribué à la création et la construction d’un orphelinat à Salvador, au Brésil. Elle consacre d’ailleurs beaucoup de son temps et de son argent aux orphelins brésiliens. Parmi les bonnes actions menées par la top model, on peut également citer des dons fait à un hôpital pour enfants luttant contre la leucémie, à Istanbul en Turquie.

« Je ne retirerai plus mes vêtements pour une cause vide de sens »

Le 10 décembre dernier, Adriana Lima qui est suivie par près de 20 millions de personnes sur les réseaux sociaux (Facebook, Twitter, Instagram)  a posté un message dans lequel elle revient sur sa carrière et ses choix en tant que top model. 

« J’ai reçu une proposition pour filmer une vidéo sexy de moi à poster ensuite sur les réseaux sociaux. Même si j’en ai tournées beaucoup de ce type, quelque chose a changé en moi quand une amie m’a confié qu’elle n’était pas heureuse avec son corps. Cela m’a fait réfléchir. Chaque jour de ma vie, je me réveille et je me demande à quoi je ressemble. Est-ce que j’allais être acceptée dans mon métier ? À ce moment, j’ai réalisé que la majorité des femmes se réveillent probablement tous les matins en essayant d’entrer dans les stéréotypes que la société, les réseaux sociaux, la mode etc. leur imposent. Ce n’est pas sain physiquement comme mentalement. J’ai donc décidé de faire en sorte que cela change. »

Adriana Lima poursuit en expliquant qu’elle aussi a ses « propres insécurités » et qu’elle n’a pas peur de les partager. Elle remet alors en cause les intentions de son métier, son manque de sens aussi. Elle assure vouloir changer les choses et conclue « Je ne retirerai plus mes vêtements pour une cause vide de sens. ».

 

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *